Mitsubishi Outlander PHEV: sans essence, mais à quel prix?

Aller en bas

Mitsubishi Outlander PHEV: sans essence, mais à quel prix?

Message  Mau-Laval le Lun 01 Oct 2018, 13:31








Nonobstant le prix de l’essence, les VUS ont la cote en Amérique du Nord. Et le Québec n’y échappe pas.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe désormais une panoplie de VUS dont la consommation de carburant est à peine supérieure à celle d’une voiture traditionnelle. Mieux encore, il existe même des modèles qui n’ont même pas besoin d’essence pour se déplacer!

C’est le cas de l’Outlander PHEV, une variante hybride rechargeable du Mitsubishi Outlander capable de parcourir environ 35 kilomètres sans une goutte d’essence, gracieuseté de deux moteurs électriques alimentés par une batterie de 12 kWh.

Enfin, on propose un VUS à quatre roues motrices muni d’une technologie électrique. Sauf qu’à un prix de base supérieur à 40 000$, l’Outlander PHEV en vaut-il vraiment la peine?

Autonomie limitée

35 kilomètres d’autonomie, c’est très peu. En vous forçant un peu, vous réussirez peut-être à atteindre les 40 kilomètres en une charge, mais ne vous attendez pas à égaler la Honda Clarity ou la Chevrolet Volt, deux voitures hybride rechargeables capables d’atteindre plus du double de ce que propose l’Outlander PHEV en mode tout électrique.

Une fois les batteries à plat, il faudra environ trois heures et demi sur une prise de 240 volts pour recharger les batteries.


Heureusement, le VUS japonais peut poursuivre son chemin grâce à son moteur à essence à quatre cylindres de 2,0 litres. C’est la beauté des véhicules hybrides rechargeables; contrairement aux modèles entièrement électriques, on n’a pas besoin d’une remorqueuse dès que les batteries sont à plat.

On ne tombe pas en panne, mais quand le moteur à essence se met de la partie, l’Outlander PHEV perd beaucoup de son attrait. La consommation de carburant passe alors à une moyenne combinée ville/route de 9,2 L/100 km. Vous vous retrouvez alors au volant d’un véhicule qui consomme davantage que des VUS à essence comme le Toyota RAV4 ou le Honda CR-V.

Autre déception, la grosseur de la batterie de l’Outlander ne permet pas à ses acheteurs de toucher la subvention de 8000$ offerte par le gouvernement du Québec. Avec une batterie de 12 kWh, l’aide financière se limite plutôt à 4000$. C’est mieux qu’un coup de pied au derrière, mais d’autres modèles hybrides rechargeables, comme la Volt et la Clarity mentionnées plus haut, sont éligibles à un rabais deux fois plus élevé.

Heureusement, Mitsubishi se reprend avec une garantie du groupe motopropulseur de 10 ans/160 000 kilomètres. Et dans le cas de l’Outlander PHEV, cette généreuse proposition s’étend à la batterie lithum-ion. Une bonne façon de dormir l’esprit en paix.



Comportement routier anonyme

Sur la route, on apprécie le couple immédiat procuré par les deux moteurs électriques de l’Outlander PHEV. Les accélérations sont vives et compensent pour le poids du véhicule, plus élevé en raison de la batterie.

Sur l’autoroute, toutefois, ça se corse. Les 117 chevaux du moteur à essence de 2,0 litres peinent à suffire pour déplacer la carcasse du VUS. Résultat, les reprises sont pénibles et nous laissent sur notre appétit.


Faut croire que Mitsubishi est du même avis, parce qu’on nous a déjà confirmé qu’on changera le moteur pour l’année-modèle 2019. On jettera le bloc de 2,0 litres aux oubliettes pour le remplacer par un moteur de 2,4 litres à cycle Atkinson. Ce moteur proposera un couple supérieur qui devrait palier aux lacunes du modèle sur l’autoroute.

La batterie sera elle aussi revue à la hausse. Passant de 12 kWh à 13,8 kWh, elle fera grimper l’autonomie de l’Outlander PHEV d’une dizaine de kilomètres.

Ces changements rapides sont positifs dans une optique à plus long terme, mais ils peuvent aussi être perçus comme un aveu d’échec pour le modèle 2018. Pour les acheteurs pressés qui se sont déjà procuré un Outlander PHEV, ça doit certainement laisser un petit goût amer.



Un Outlander bien ordinaire, ou presque

Mis à part la technologie hybride rechargeable, le PHEV a l’air d’un Mitsubishi Outlander comme un autre. Son design, bien qu’un peu sobre, est réussi et risque de relativement bien vieillir.

À l’intérieur, la principale différence entre l’Outlander à essence et sa version PHEV se résume à un levier différent pour gérer les commandes de la transmission. Celui du modèle hybride rechargeable prend des airs de manette d’arcade qui permet également de sélectionner le degré de résistance du freinage régénératif.

On peut aussi choisir de fonctionner en mode tout électrique ou de passer en mode à essence et de conserver l’énergie de la batterie pour plus tard. Tout ça est présenté de façon plutôt intuitive. Là-dessus, Mitsubishi a bien fait ses devoirs.

Par contre, on n’a pas d’étoile à donner en matière de présentation intérieure. Comme pour l’Outlander à essence, l’habitacle du PHEV est parsemé de plastiques bon marché qui laissent une impression de travail bâclé. C’était peut-être acceptable au début des années 2000, mais aujourd’hui, les standards de l’industrie sont ailleurs et Mitsubishi n’a tout simplement pas suivi.



Contrairement à l’Outlander à essence, le PHEV ne peut pas être livré avec une troisième rangée de sièges. Le nombre d’occupants à bord est ainsi limité à cinq. Question de faire place à sa batterie au lithium-ion, le coffre de l’Outlander PHEV est amputé de 107 litres. On parle tout de même d’une capacité de chargement plus qu’acceptable de 861 litres derrière les sièges arrière et de plus de 2200 litres une fois la banquette rabattue.

Bref

Avec l’Outlander PHEV, Mitsubishi devient le premier constructeur automobile en Amérique du Nord à offrir un VUS «abordable» capable de se déplacer sans essence.

Malheureusement, le VUS en question est construit à partir d’un modèle déjà vieillissant auquel on a couplé un moteur thermique trop peu performant et dont la consommation n’a rien d’exceptionnel.

Si vous parcourez moins de 35 kilomètres par jour et avez besoin d’un véhicule muni d’un bon rouage intégral, l’Outlander PHEV demeure une option à considérer. Mais dès qu’il passe en mode à essence, il perd malheureusement une bonne partie de son attrait.

Si vous n’êtes pas pressés, attendez encore un peu. Le modèle 2019 sera plus intéressant et la compétition ne perdra certainement pas de temps à répliquer.


Fiche technique

Nom: Mitsubishi Outlander PHEV 2018
Prix de base: 44 817$
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant et motorisations électriques à l’avant et à l’arrière
Moteur: Moteur à quatre cylindres de 2,0 litres
Puissance/couple: 117 ch/ 137 lb-pi
Transmission: Boîte de vitesse à un rapport
Batterie: Lithium-ion de 12 kWh
Autonomie électrique: 35 kilomètres
Consommation d’essence annoncée: 9,4 L/100 km (ville) 9,0 L/100 km (route)
Consommation d’essence en litre équivalent: 3,0 L/100 km (ville) 3,4 L/100 km (route)
Garantie de base: 5 ans/100 000 km
Garantie du groupe motopropulseur: 10 ans/160 000 km
Capacité de remorquage: 1500 livres
Concurrence: Volvo XC60 PHEV, Chrysler Pacifica Hybride, Mini Countryman PHEV, Kia Niro PHEV



-------
Source : JournaldeMontreal.com, par Frédéric Mercier
-------



Mau-Laval
Vrai de vrai
Vrai de vrai

Ville/Région : Laval
Masculin Nombre de messages : 2537
Date d'inscription : 28/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitsubishi Outlander PHEV: sans essence, mais à quel prix?

Message  PIERRE 01 le Mar 02 Oct 2018, 04:12

c'est un produit peu présent chez nous , pourtant il s'agit là du véhicule Mitsubishi de tourisme le plus vendu en France avec 976 exemplaires vendus en 2017

le best sceller de la marque restant l'utilitaire L 200 avec 1755 exemplaires écoulés en 2017

j'ai eu l'occasion de monter dans ces véhicules de la marque , un de mes neveux étant vendeur chez eux ( premier vendeur de France au classement d'ailleurs ) , perso je n'aime pas trop !

_______________________________________________
La passion des anciennes !!
avatar
PIERRE 01
Vrai de vrai
Vrai de vrai

Ville/Région : france
Masculin Nombre de messages : 3786
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum