Subaru Ascent 2019 : beaucoup plus sérieux

Aller en bas

Subaru Ascent 2019 : beaucoup plus sérieux

Message  Mau-Laval le Jeu 04 Oct 2018, 15:43










Si vous avez récemment croisé un imposant VUS arborant l’emblème Subaru, sachez que c’est le tout nouveau Ascent, le plus gros véhicule jamais assemblé par le constructeur japonais. Ce n’est toutefois pas la première incursion de Subaru dans ce segment : vous vous souvenez certainement du Tribeca, un véhicule réputé pour son design polarisant, notamment avec sa grille en bouche de poisson. Outre ce style qui en a fait jaser plus d’un, le Tribeca n’était simplement pas à la hauteur de ses concurrents; d’où sa disparition.

Dans le cas de l’Ascent, on s’est assuré que ses lignes ne soient pas au cœur des discussions. On lui a octroyé un look lui permettant de se fondre dans la masse, peut-être trop. Dans les versions cossues, les garnitures chromées supplémentaires et les roues de 20 pouces apportent toutefois du dynamisme au véhicule.

C’est principalement dans l’habitacle que l’Ascent marque ses points. Il fournit aux familles toutes les fonctionnalités d’une fourgonnette dans un environnement contemporain. Ses caractéristiques parlent d’elles-mêmes : 19 porte-gobelets, huit ports USB, plusieurs prises 12 volts et un espace de chargement parmi les plus spacieux de sa catégorie! Ses trois rangées de sièges peuvent accueillir huit passagers, un de moins si vous choisissez la configuration incluant deux sièges capitaines dans la seconde rangée. C’est moins pratique, mais nettement plus confortable, surtout que ces sièges se glissent vers l’avant afin de faciliter l’accès aux places arrière. Bref, le véhicule est bien pensé.






On apprécie également l’aménagement du tableau de bord. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus moderne, mais on retrouve au moins un écran tactile qui permet de contrôler un peu tout à bord et qui intègre de série la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto. Un autre petit écran est placé plus haut sur le tableau de bord et présente quelques données de base dans un style d’affichage assez simpliste. Il n’est pas très utile en sachant que ces informations pourraient être affichées directement dans le bloc d’instrumentation.

Pas l’âme d’une WRX

Lorsque l’on parle de Subaru, on a en tête l’Outback, mais surtout ses modèles à vocation plus sportive, la WRX et son bestial dérivé, la STI. L’Ascent n’a certainement pas l’âme et l’ADN de la WRX. Il dispose sous le capot d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,4 litres, bien qu’on se serait attendu à un V6 vu la vocation et la stature du véhicule. Avec ses 260 chevaux, ce moteur est moins puissant que plusieurs de ses concurrents, seul le Mazda CX-9 hérite d’une mécanique et de chiffres similaires. Heureusement, le couple du moteur, chiffré à 277 lb-pi, est un peu plus en ligne avec les autres et on peut l’alimenter en carburant ordinaire.

Sur la route, le couple du moteur sauve un peu la mise et, si vous circulez seul ou en région urbaine, on ne s’aperçoit pas trop des limitations de cette petite cylindrée. C’est un tantinet plus marqué lorsque le véhicule est chargé ou dans les zones montagneuses. La seule boîte offerte, c’est une automatique à variation continue. Comme vous le savez, ce type de boîte favorise l’économie de carburant tout en extirpant la puissance des petites mécaniques, mais son comportement est beaucoup moins agréable. Elle tend à maintenir les révolutions très hautes et dans le cas de l’Ascent, à mettre davantage en évidence la sonorité atypique du moteur à cylindres à plat.


Malgré son poids, l’Ascent demeure un routier assez compétent. On ne perçoit pas d’effet de lourdeur, la suspension fait du beau boulot afin de maîtriser le tout. On a une impression de contrôle, surtout que les nombreux réglages du siège et du volant favorisent une bonne position de conduite. La vision est excellente grâce aux grandes surfaces vitrées, que tous les passagers apprécieront.

Qui dit Subaru dit rouage intégral et l’Ascent ne fait pas exception. Il est équipé de série d’un rouage intégral à prise constante, l’un des systèmes les plus efficaces sur le marché. Contrairement aux systèmes sur demande, qui réagissent uniquement aux pertes d'adhérence, celui de Subaru est toujours en fonction, ce qui maximise son efficacité et le temps de réponse. Vous avez un chalet en région éloignée? Aucun problème, l’Ascent vous y conduira, spécialement s’il est chaussé de bons pneus.

Fait intéressant, l’Ascent dispose d’une capacité de remorquage maximale se situant dans la moyenne du segment, 5 000 lb (2 268 kg), ce qui lui procure un avantage si la chose vous importe. Dans ce cas, il faudra éviter la version de base puisque l’absence de refroidisseur de transmission réduit la capacité à 2 000 lb (907 kg).

Avec l’Ascent, Subaru se dote d’un véhicule capable de rivaliser avec la concurrence, mieux que le Tribeca. Il ne bouscule rien dans le segment, mais il représente un choix supplémentaire pour ceux qui ont besoin de ce type de véhicule.




--------
Source : GuideAutoWeb.com, par Sylvain Raymond
--------

Mau-Laval
Vrai de vrai
Vrai de vrai

Ville/Région : Laval
Masculin Nombre de messages : 2537
Date d'inscription : 28/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum